Maladies / Effets secondaires

Comment arrêter le hoquet : nos astuces pour faire passer le mal

Rtl2007.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Comment arrêter le hoquet : nos astuces pour faire passer le mal
arreter hoquet
Notez cette page

Ah, le hoquet ! Mauvaise expérience n’est-ce pas? Imaginez vous : vous êtes en plein discours important, vous faites faces à des clients, à votre patron, et vous êtes soudainement coupé dans votre élan par une crise de hoquet. Frustrant n’est-ce pas? Surtout sachant que vous avez passé des mois à préparer ce discours et cette présentation.

Tout ça pour dire que le hoquet, peu importe le moment auquel il survient, il est gênant. Et il peut même devenir douloureux s’il dure et qu’on ne l’arrête pas.

Dans cet article, vous retrouverez la définition scientifique du hoquet, quelles en sont les causes, et bien évidemment, comment le faire passer !

Qu’est-ce que le hoquet, au juste ?

Le hoquet est avant tout un phénomène physiologique, la plupart du temps causé par la contraction involontaire des muscles respiratoires qui sont : le diaphragme, le muscle intercostal externe, et enfin les muscles scalènes. Cette contraction mène un blocage de courte durée des voies aériennes. On distingue 3 types : le hoquet bénin, qui comme son nom l’indique est sans danger et ne dure que quelques secondes à quelques minutes. C’est ce genre de hoquet qui survient 90% du temps. Ensuite le hoquet aigu qui dure moins de 48h. Ce genre de hoquet tend à disparaître de façon spontanée. Et enfin, le hoquet chronique qui lui, est pathologique. Il justifie une prise en charge thérapeutique afin d’en identifier la cause.

On en parle alors, des causes du hoquet ?

Avoir le hoquet, c’est jamais trop sympa. Mais qu’est-ce qui peut bien le provoquer? Le hoquet a différentes causes, et elle dépende du type :

Hoquet bénin. Les causes du hoquet bénin sont :

  • Un repas copieux, un aliment ou un liquide avalé trop rapidement, ce qui peut mener à une distension de l’estomac, chose qui va causer une irritation du diaphragme et donc, un hoquet.
  • Un changement soudain de température ( passer du froid au chaud subitement ou vice versa)
  • Boire trop d’alcool, ce qui distend l’estomac.
  • Stress, l’anxiété, et autres troubles psychologiques peuvent mener au hoquet.

Hoquet aigu : ce dernier peut être lié à la prise d’un médicament quelconque, et tout comme le hoquet bénin peut être d’origine alimentaire ou psychologique.

Hoquet chronique : celui-ci est pathologique. Les causes en sont : Une maladie qui peut créer une compression ou une inflammation du nerf du diaphragme.

  • Maladies de parkinson et autres qui atteignent le système nerveux central.
  • Les troubles gastro-intestinaux.
  • Irritation du diaphragme.
  • Certaines causes métaboliques comme le diabète ou l’insuffisance rénale.
  • Des antécédents au sein de la famille.
  • L’alcoolisme grave.
  • Les anesthésies générales ou les chirurgies abdominales.
  • Il peut aussi être dû à certaines affection pulmonaire, neurologiques ou encore cervicales.

Comment faire passer le hoquet ?

Le hoquet, ce n’est jamais agréable, et la première chose qu’on veut faire c’est bel et bien de l’enlever. Autre la médicamentation et autres traitements médicaux, il existe des “remèdes naturels”, des petits gestes qui nous ont été transmis par nos grands parents et qui fonctionnent étonnamment bien. On vous a fait une sélection :

  • Retenir sa respiration (apnée brève) : évident, me direz-vous !
  • Boire de l’eau : à l’envers ! Ce n’est pas le vers que vous faite basculer pour boire mais bel et bien votre visage !
  • La peur : une peur provoquée soudainement peut, semble-t-il, arrêter le hoquet !
  • La concentration : et la diversion ! ça semble marcher.
  • Du sucre : mettez le sur votre langue avec quelques gouttes de vinaigre et laissez le fondre !
  • Comme vous l’aurez deviné, ces remèdes ne marche que contre le hoquet bénin. Dans le cas où le hoquet devient pathologique, il est nécessaire de suivre un traitement médicamenteux qui variera selon la cause du hoquet. Par exemple, on note les myorelaxant,  les anti-h2, et les inhibiteurs de la pompe a protons. Dans des cas plus rares ça peut aller jusqu’au antidépresseurs, des anti épileptiques ainsi que des neuroleptiques. Certains cas très grave peuvent demander un traitement chirurgical.
  • Dans le cas du hoquet aigu, il y a une manoeuvre, rarement utilisée car elle demande une certaine expertise médicale, mais très efficace qu’on appelle “manoeuvre de Salem”. Celle ci repose sur la brève application d’une sonde nasal sur le pharynx, plus précisément sur sa paroi postérieure.

Comment faire passer le hoquet à un bébé ?

Il peut arriver que bébé ait le hoquet. Dans ce cas, il est nécessaire de trouver des solutions pour le calmer. Comment faire passer le hoquet chez les bébés ? Voici quelques conseils :

  • Lorsque votre enfant a le hoquet, c’est peut-être parce que celui-ci a été trop stimulé. Aussi, il est nécessaire de le calmer, par exemple en le berçant
  • Si votre enfant a le hoquet, c’est peut-être parce qu’il a trop mangé. Vous pouvez lui donner de l’eau, mais veillez également à espacer les repas, ou de lui donner de plus petites portions, étalées sur la journée
  • En pharmacie, vous allez trouver des remèdes homéopathiques, qui seront efficaces contre le hoquet du bébé

Articles à ne pas rater

Voulez vous laisser un commentaire ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.