Maladies / Effets secondaires

Comment se débarrasser des vers : des remèdes naturels contre les vers

Rtl2007.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Comment se débarrasser des vers : des remèdes naturels contre les vers

Beaucoup croient que les vers ne touchent pas l’homme, surtout lorsque l’on parle de Ténia ; d’autres pensent qu’ils peuvent ne pas être touché car il ne s’agit que d’une question d’hygiène : seule les personnes sales et qui ne prennent pas soins d’elles et de leur nourriture sont atteintes par ces problèmes de vers.

Ces deux catégories de personnes se trompent. Premièrement, les vers touchent même les humains, et se voient lors d’atteintes intestinales surtout, mais aussi pulmonaires ou du système nerveux centrale. Et deuxièmement, bien que l’hygiène aide à se protéger contre la contamination ; toute personne peut être contaminé par les vers intestinaux, comme le ténia humain que l’on peut attraper à cause de la viande de bœufs ou de porcs contaminés, surtout très peu cuite (viande saignante, par exemple).

Mais en gros, que sont ces vers ? Y ayant échappé, vous et votre entourage, vous ne savez peut-être même pas ce que c’est. Eh bien, les problèmes de vers sont dus à de vrais vers de tailles différentes, pouvant aller de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Ces vers parasitent le corps humain (généralement les intestins) et se nourrissent d’éléments que fournit le corps humain grâce à son alimentation ; on parle alors de parasitose.

Les parasites peuvent rester dans le corps humain plusieurs années sans que le porteur ne s’en rende compte, et cela parce que la parasitose reste asymptomatique, notamment le Ténia causé par le ver solitaire.

1. Quels sont les différents types de vers pouvant contaminer l’homme ?

Lorsque l’on pense à des problèmes de vers, on se dit que toutes les parasitoses sont les mêmes, qu’ils ont beaucoup de points communs, surtout pour ce qui est des traitements médicamenteux ; mais néanmoins, ce n’est pas le cas. En effet, les symptômes, diagnostics et traitements seront différent selon le genre de parasite ou ver contaminant.

Voici quelques types de vers avec les symptômes pouvant les accompagner :

  • Les Oxyures : Ils font partis des plus fréquents avec le ténia, et ils provoquent l’oxyurose. Ils sont très petits (quelques millimètres), ronds, et se développent surtout dans l’intestin. On les trouve surtout dans les fruits et légumes mal lavés ou les souillures contaminées. Cette parasitose est caractérisée par des démangeaisons nocturnes à l’anus, mais aussi certains troubles du sommeil ou un manque d’appétit.
  • L’Ascaris : Ils sont aussi ronds, mais peuvent faire jusqu’à 40 centimètres. La contamination étant faite par la nourriture, on les retrouvera surtout à l’intestin. Mais les larves se déplaceront vers les autres organes tels que le foie ou les poumons. Les légumes mal lavés ou cru et l’eau contaminée (même par l’eau potable) sont la cause de la contamination. Une perte de poids, des coliques, mais surtout des douleurs abdominales et de la fièvre sont les caractéristiques de la contamination par l’ascaris.
  • Taenia ou Ténia : Ce sont des vers plats que l’on appelle ver solitaire (vous pourrez trouver beaucoup de photos impressionnantes de ver solitaire) parce qu’il se retrouve seul au niveau de l’intestin. Il est caractérisé par sa grande taille (il peut atteindre jusqu’à 10 mètres). On peut attraper par le ténia habitant le porc ou celui habitant le bœuf et cela par leur viande mal cuite. Ce ver se nourrira dans l’intestin, ce qui causera les symptômes suivants : Constipation ou diarrhée, perte de poids et augmentation de l’appétit, douleurs abdominales.
  • D’autres types de vers : les Ankylostomes, les Trichocéphales et les Botriocéphales

2. Comment se débarrasser des vers ?

Heureusement, il existe des traitements contre les vers parasites :

  • Les antihelminthiques : C’est une classe de médicaments antiparasitaires très efficaces contre les vers (la sous classe dépendra évidemment du ver contaminant et vous sera prescrit par votre médecin soignant) parce qu’elle cause très peu d’effets secondaires et est toutefois très efficace. Ces médicaments agissent directement au niveau de l’intestin, mais doivent être repris après une à deux semaines car ils n’agissent que sur les vers adultes ; le second traitement étant pour les éventuelles larves ayant grandi.
  • Les traitements et remèdes naturels : certains aliments sont préconisés comme le chou, la carotte, l’ail, la courge et le thym. De nombreuses autres huiles essentielles sont connues pour leurs bienfaits vermifuges. Les lavements à l’ail ou à la suie de cheminée sont aussi très efficaces contre les ascaris.

Articles à ne pas rater

Voulez vous laisser un commentaire ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.