Règles douloureuses : Des méthodes pour soulager la douleur liée à vos règles

Rtl2007.fr » Santé » Règles douloureuses : Des méthodes pour soulager la douleur liée à vos règles
Notez cette page

Avis à toutes les femmes qui souffrent de règles douloureuses, on est là pour vous donner tous les bons conseils qui vous permettront de limiter la douleur.

En effet, avoir des règles douloureuses c’est un mal qui touche un nombre de femmes croissant mais surtout qui est souvent sous-estimé. Il faut avoir déjà eu mal au ventre en période de règles (et donc être une femme) pour comprendre à quel point cela peut se révéler être douloureux et handicapant dans la vie quotidienne.

Les remèdes naturels pour lutter contre la douleur des règles

On parle de plus en plus des règles et de leurs effets sur les femmes. Il ne faut en effet pas négliger l’importance de ce mal dans la vie d’une femme. De la puberté à la ménopause (soit un bon gros paquet d’années), les femmes vont avoir à supporter d’avoir leurs règles une fois par mois.

Alors, bien entendu, la douleur peut varier d’une femme à une autre, d’une période de la vie à une autre, et même d’un mois à un autre. Mais cela ne doit pas pour autant nous faire négliger la douleur des femmes.

Essayez les méthodes naturelles

Parce que si vous avez déjà eu, épisodiquement ou régulièrement, des maux liés à vos règles douloureuses, alors vous avez probablement déjà gobé un cachet d’anti-douleur. Et surtout pas de l’aspirine !

Or, il existe des solutions naturelles pour limiter les douleurs des règles. Des méthodes qui peuvent s’avérer particulièrement efficaces, y compris dans les cas de règles douloureuses.

Intéressons nous donc aux règles douloureuses et aux remèdes de grand-mère.

  • Poser une bouillotte chaude.
  • C’est le hit de toutes les femmes qui cherchent comment comment calmer la douleur des règles : la bouillotte.

    Il est vrai que le fait de venir appliquer une bouillotte chaude sur le bas de votre ventre va véritablement soulager la douleur.

    Si jamais vous n’avez pas de bouillotte à portée de main, vous pouvez aussi essayer de poser un linge chaud sur votre ventre. De façon globale, c’est la chaleur qui va vous permettre de soulager la douleur.

    Cependant, il faut avouer que la bouillotte chaude est une méthode qui permet de calmer la douleur et pas de l’anticiper. Alors, existe-t’il d’autres solutions ?

    On vous parle ci-dessous sans plus attendre des infusions.

  • Boire des infusions à base de fenouil naturel.
  • Doté de propriétés que l’on appelle antispasmodiques, le fenouil frais que vous allez faire infuser dans de l’eau chaude (ayez la main légère, une petite quantité est largement suffisante).

  • Siroter des infusions de gingembre.
  • Quant au gingembre, il est doté de très nombreuses vertus, notamment celles de calmer la douleur. Alors, vous pouvez là encore utiliser du gingembre frais que vous allez découper en petits morceaux pour le faire infuser dans de l’eau chaude.

  • Mangez équilibré !
  • On en parle pas suffisamment mais le simple fait de bien s’alimenter est tout à fait essentiel afin de limiter au possible les douleurs liées à vos règles.

    Pour cela, vous allez devoir limiter les repas trop riches, trop sucrés mais aussi trop salés.

    Ajoutons que vous avez tout intérêt à consommer un maximum de fruits et de légumes car on sait que les minéraux tels que le magnésium, par exemple) sont tout à fait indiqués pour limiter les cas de dysménorrhées.

  • Bicarbonate de soude et miel
  • Enfin, voilà une nouvelle méthode naturelle : la décoction à base de miel et de bicarbonate de soude dans de l’eau chaude. À tester !

Des solutions pour lutter contre le mal aux ovaires

Chez certaines femmes, les crampes (qui peuvent aller jusqu’à empêcher de sortir de son lit) apparaissent même avant les règles. On parle alors d’un mal aux ovaires avant les règles.

Sachez également que le nom scientifique pour décrire la douleur liée aux règles est la dysménorrhée.

Dans quels cas faut-il surveiller la dysménorrhée ?

Si dans les premières années de menstruations, on parle souvent d’une douleur primaire (qui apparaît lors du premier jour des règles le plus souvent), il arrive que chez les femmes plus âgées, cette douleur soit le signe d’un trouble plus important.

C’est pourquoi vous pouvez (et devez) exprimer cette douleur auprès de votre médecin – ou votre gynécologue tout simplement.

En effet, il peut arriver que cela soit le signe d’un fibrome ou encore d’une infection. Soyez donc plutôt vigilant sur ce point.

Articles à ne pas rater

Voulez vous laisser un commentaire ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.